Une rêve s'en est allé

Publié le par Lydie Bla

079.JPG

 Tableau d' Anne Laure POITEVIN,  inspiré par ce poème.

 

UN REVE S’EN EST ALLE

 

 Un rêve s’en est allé, au hasard des dunes,

Peut-être confondu dans le murmure discret du temps qui passe.

Ou bien,

Etait-ce en un de ces temps jadis.

Sacrifié dans les eaux troubles d’un fleuve-ogre :

Baouli, « l’enfant est mort ».

 

Ou bien,

Etait-ce encore au détour d’une omission.

Dévastée à jamais, la terre aux sillons rougis :

Chant à la désolation.

 

.

Un rêve s’en est allé, par delà les promesses oubliées.

Telle une princesse au socle d’argile qui pleure le sang de ses entrailles,

Ventre sec, agenouillée dans le silence d’une nuit qui n’en fini pas.

La muse complice des ténèbres de l’éternité,

Répète à l’infini la prière des Morts

Ode désespérée, scandée au rythme du tam-tam des Ancêtres.

 

Un rêve s’en est allé,

Implorant la clémence du vent.

 

ET,

 

Dans le limon rougi du fleuve, au delta même d’un firmament dévasté,

Quelques sirènes mues en une fontaine aux larmes diaphanes,

Donnent la splendeur du la à une Reine des sables démunie,

Mains écorchées par l’Astre d’hier,

Recroquevillée à jamais - étoile sans lumière.

 

 

Un rêve s’en est allé….

 

Lydie Bla

Publié dans Poêmes

Commenter cet article