Rencontre avec François-Régis LEMONNIER Artiste Peintre

Publié le par Lydie Bla

f-lemonnier.jpg

"A   TRAVERS    LES    FENETRES    DE   FRANCOIS-REGIS  LEMONNIER :

          Les toiles que François-Régis offre à nos yeux sont autant de fenêtres ouvertes sur la diversité de l’aventure humaine, un voyage généreux au cœur de la multitude de poussières d’étoiles, la beauté de leur autour, la beauté de leurs contours.

Les fenêtres de François-Régis expriment avant tout un mystère: celui de ces peuples dispersés aux quatre coins de la planète, le paradoxe d’un même et unique devenir, celui de l’unicité de l’immensité humaine.

 L’homme occidental qu’il est, a su percevoir l’essence, le substrat premier, propre à chacune de ces cultures,  pour les restituer à nos yeux, les rendre si familiers et si proches de nous, que nous nous y projetons comme s’il s’agissait d’un miroir.

Les fenêtres qu’il ouvre devant nous, ne sont rien d’autre qu’un  voyage au centre de l’univers, voyage au centre de la terre, voyage au cœur de nous même, de nos méandres et profondeurs abyssales. François-Régis donne à notre conscience l’opportunité  de visiter ces lumières et ces gouffres qui habitent notre part d’humanité, notre part d’universalité. Il nous donne de découvrir, ou plutôt de regarder cet autre qui n’est rien de plus que nous même. Cet homme unique et divers à la fois, et pour citer JP SARTRE « Un homme fait de tout les autres hommes, et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui.».

         A ce stade, le peintre s’efface généreusement de la toile, ombre diaphane, il laisse une place proéminente  à notre psyché, à cette exacte représentation que nous pouvons figurer de nous même.  Nous nous retrouvons ainsi en prise avec cette propre et vertigineuse liberté, celle  de nous approprier le sens de notre humanité, de nous l’approprier pour mieux la contempler.

        Les fenêtres de François-Régis sont celles de notre unicité face à l’immensité de ce qui nous entoure, une simple figuration de nos individualités perdues dans ce Tout que sont nos Dedans et Dehors. La générosité cristalline  de François-Régis réside aussi et surtout dans la projection de l’Espoir qui préside à nos destinées, celui-là même qui transcende nos réalités, nos doutes.

        Pour résumer, les fenêtres de François-Régis ne sont rien d’autre que des sourires sur nos vies, beauté chaleureuse, don ultime, égarés dans un plus Grand Tout  aux contours indéfinis.

 

J’ai écrit ce texte un soir du mois d’Octobre 2005 après une première rencontre avec François-Régis, une première rencontre avec son œuvre.  Cet instant a été celui de l’écriture d’une belle amitié, d’une amitié artistique, d’une amitié tout court aussi.  Le parfait lien qui unit la poésie à la peinture, cette confrontation d’expression dont la forme et le contenu possèdent la même essence. La force de l’image qui ne se dit pas face à celle de mots jetés ça et là, avec une seule démarche : celle de laisser le visiteur se les approprier au moyen de sa propre histoire, au moyen de ce qu’il porte en lui.

6 années se sont écoulées depuis et l’artiste a exploré plus avant son propos, gagnant en liberté dans l’expression de son art, avec très certainement l’urgent besoin de se défaire du superflu pour aller à l’essentiel, l’essentiel de son univers. Il dit  peindre pour lui-même d’abord, mais n’est-ce pas le paradoxe même de la générosité ?  Il dit aussi ne pas" croire aux décisions avant de peindre". Affirmant peut-être ainsi que peindre est une errance, un voyage inattendu au cœur de soi même, celui du navigateur qui quitte un port sans destination précise, laissant son embarcation voguer au gré des vents. Il n’y a pas lieu de connaitre le propos de l’artiste, l’unique objet est l’écho que le visiteur trouve en lui-même face à la toile, cette étincellante et merveilleuse rencontre. 

 

 

h158hd.jpg

Chères et Chers amis, vous pouvez visiter les fenêtres de François-Régis Lemonnier à cette adresse

http://lemonnierartiste.free.fr

Publié dans L'air du temps

Commenter cet article