MON ENFANT

Publié le par Lydie Bla

photo

J’ai creusé- silence - dans le sable aux rives étranges

Effleuré la présence de ton image

Firmament au creux de l’Astre de l’Esprit

Ta chevelure se confondait alors au rire voilé de la lune

Tandis que les gémissements du vent

Pénétraient les entrailles du fleuve.

 

J’ai creusé-encore- dans le sable aux rives étranges

Murmuré pour toi au Delta du Nil,

La prière de l’errance naissante de partage

Au milieu des rochers d’or et des pharaons

Mes doigts meurtris effleuraient tes contours en devenir

Pureté de toutes les promesses.

 

J’ai creusé-toujours- dans le sable aux rives étranges

Pour toi l’Enfant de la savane,

Mon Enfant- Enfin- des tam-tams rugissants,

Essence des lendemains recommencés,

Tout l’Or des Chevaliers de Malte

Au coucher du soleil, ce soir…..

 

 Une gazelle s’arrêtera….

 

LYDIE BLAphoto.JPG

Publié dans Poêmes

Commenter cet article