LE CIRQUE DES VASES

Publié le par Lydie Bla

MAP

 

Inspiré par une toile de François-Régis LEMONNIER

 

 

Je ne suis ni l’Alpha ni l’Omega 

                                                                                                          Dans l’éternité du commencement

                                           Sur l’asphalte de destinées égarées murmurent

Les échos de l’œuvre incertaine de nos ombres,

 

                                                                                                             Perdu au cœur de la tourmente de cette nuit                   qui n’en finit d’elle-même

 

Le vertige du devenir exalte

                                                            notre chant désormais incertain

 

                                                                                                                                          Funambule des hautes œuvres

                                             égaré sur le bord de ces destins heurtés de hasard.

 

 

J’ai regardé au dessus d’un ciel pourpre et de lune.

                                                                                                L’instant de ce cirque des vases  

 

                                                                             Mais, je ne suis ni l’Alpha ni l’Omega

                                     Désormais ombre d’esprit et de lumière

 

                            Déporté unique et multiple offert à cette

                                                                                         insoutenable légèreté du vent

 

Limpides seront les trésors de rêves

                                                                              Portés au bout de mes doigts

 

Exquis le calice bu devant l’oracle des certitudes

                        Espace défini d’attentes ou d’oubli essentiel

 

J’ai rêvé le temps de ces espoirs  instant de demain

                                                                                   

                                            Scrutant l’immensité de ce qui pourrait être

 

                                                           J’ai regardé au dessus d’un ciel pourpre et de lune.

L’instant unique de ce cirque des vases

 

 

Lydie Bla 

 

Lydie BlaMAP.jpg

Publié dans Poêmes

Commenter cet article